Le lambris PVC est le matériau phare lors d’une rénovation. Il est parfait pour cacher les parois abîmées en un clin d’œil. C’est un élément très facile à poser qui offre un rendu esthétique vraiment exceptionnel. Comment faire pour bien poser son lambris en PVC ?

Choisir sa méthode de fixation

Avant de choisir votre lambris PVC, il est important de vous pencher sur le support. De ce fait, vous avez alors besoin de couper l’électricité, d’enlever les prises qui entravent la pose des lames et installez des dominos. En somme, votre premier travail est d’assurer la sécurité du chantier.

  • S’il s’agit d’une paroi régulière, vous devez seulement le nettoyer. Le lambris se pose alors sur la surface à l’aide d’une colle mastic ou néoprène comme sur ce site spécialisé, selon le modèle que vous avez pris lors de son achat. Lors de la pose, faites attention au sens de la pose. Suivre le sens vertical est idéal si la pièce à travailler est plus petite. Une pose horizontale donne plus de volume tout en donnant une illusion d’espace sur le bas de plafonds.
  • S’il s’agit en revanche d’une surface irrégulière, vous avez besoin des tasseaux en bois ou en PVC. Pour une meilleure harmonisation, le mieux est de choisir des tasseaux en bois. Vous devez seulement enlever les plinthes et fixer les tasseaux sur les murs. Les chevilles à frapper sont parfaites pour solidifier les tasseaux. Pour rendre étanches vos murs, il est conseillé de placer les lames d’une façon verticale. Le plus souvent, les tasseaux sont placés d’une façon horizontale.

Plusieurs variétés de pose

S’il s’agit de lambris décoratifs, vous avez plusieurs options à votre disposition pour leur pose. S’il s’agit d’une pièce humide, la pose verticale est à privilégier. Mais pour un revêtement esthétique, vous avez le choix entre la pose en coupe perdue ou la pose en coupe de pierre. Cette dernière consiste à aligner les joints des lames sur une rangée sur deux pour obtenir de belles découpes et des chutes.

La pose en coupe perdue consiste en revanche à placer une lame sur le coin de mur et de poursuivre la tache jusqu’à ce que les lambris couvrent entièrement le mur. C’est à la fin de la pause que vous avez besoin de découper la dernière lame en fonction de la dimension restante.

Soigner la finition pour un rendu parfait

Pour terminer votre pose, vous avez seulement besoin de visser les angles femelles et de fermer les congés d’angle mâle. Les congés d’angle sont utilisés pour arrondir les angles et pour faciliter le travail d’entretien. Mais ce n’est pas tout, ils servent de camouflage des défauts de coupe.

Les congés d’angles femelles et mâles marquent la jonction entre les deux lignes et le plafond. Les profilés de finition sont les terminaisons de la rénovation. Vous devez alors habiller les angles de cloisons et les extrémités des lames. Pour un meilleur habillage, placez des plinthes adhésives étanches dans les pièces les plus humides comme la salle de bain ou la cuisine.

Catégories : Décorations